Connectez-vous à l'Espace Membre :

Les Lasers dermatologiques

Laser et technologies apparentées

Informations Patients

Cela vous concerne...

Pour quoi faire?

Les trois cibles essentielles de la peau qui vont absorber les photons sont l'hémoglobine, la mélanine et l'eau.

Par des effets thermiques ou d'énergie plus ou moins prononcés, on peut couper, détruire ou modifier la structure cellulaire ou extracellulaire de la peau jusqu'au niveau de la graisse hypodermique.

Le champ d'application des lasers, lampes flash et maintenant des LED s'élargit un peu plus tous les jours. Les grands classiques que sont les rougeurs de tout type, de la couperose chez l'adulte aux angiomes chez les enfants, les épilations à visée esthétique ou médicales (hyperpilosités pathologiques), la prise en charge des rides, le photorajeunissement ou les détatouages ont des protocoles bien codifiés.

La liste n'est pas exhaustive car de nombreuses publications scientifiques font état de résultat dans de nouvelles indications dermatologiques qu'on n'osait même pas imaginer il y a quelques années.

Il faut toutefois garder à l'esprit qu'un tir laser engendre toute une cascade de réactions chimiques et thermiques. A cet égard, si aucun rapport médical n'a fait l'objet de publication sur l'apparition de cancers cutanés après laser, seul un médecin peut poser l'indication ou décider d'un traitement laser.

L'appareil « universel » n'existant pas encore, le dermatologue ou le centre laser médical dispose la plupart du temps de plusieurs machines pour répondre aux demandes des patients les plus fréquentes.

<< Précédent | Suivant >>

Retour

Liste des traitements

Réalisation : Ealys
© 2013 Groupe Laser de la Société Française de Dermatologie - Mentions légales